Massentierhaltung

AGROLAB LUFA élargit sa gamme d'analyses des résidus de médicaments vétérinaires dans les aliments pour inclure la détermination des antibiotiques bêta-lactames et aminoglycosides.

 

L'utilisation d'antibiotiques dans les élevages est controversée. Le traitement prophylactique de troupeaux entiers en cas d'infection bactérienne de certains animaux est particulièrement considéré comme une cause de la formation croissante de germes résistants, qui ne peuvent plus être traités avec les antibiotiques habituels.

 

Pour que les infections bactériennes puissent toujours être affrontées avec succès à l'avenir, l'administration de ces médicaments doit être restrictive et strictement contrôlée, d'autant plus que pratiquement aucun nouvel antibiotique n'est développé dans le monde.

 

Les résidus de médicaments vétérinaires entrent également dans notre chaîne alimentaire par le biais de la consommation de denrées animales. L’analyse de détection fiable et sensible de ces substances actives est une condition préalable et essentielle au succès des mesures préventives prises pour minimiser leur entrée dans la chaîne alimentaire.

 

AGROLAB peut désormais proposer une gamme complète de services pour la détermination des teneurs en résidus de médicaments vétérinaires :

  • Benzimidazoles
  • Tétracyclines
  • Quinolones
  • Sulfonamides
  • Macrolides
  • Coccidiostatiques
  • Phénicols
  • Avermectines
  • béta-lactames (nouveau)
  • Aminoglycosides (nouveau)

VOTRE PLUS: Sur la base d'une évaluation individuelle des risques, votre interlocuteur AGROLAB se fera un plaisir de vous proposer une offre adaptée pour le dépistage systématique des résidus de médicaments vétérinaires.

 

Autor: Dr. Frank Mörsberger

Translation: Serge Campagne

Contact