Le commissaire européen à la santé et à la sécurité met en garde que des "fausses informations" pourraient affaiblir davantage la confiance dans le secteur de l’alimentation et explique comment les décideurs européens luttent contre cette menace.

 

Aujourd'hui, les réseaux sociaux, les sites internet et autres chaînes d'information diffusent très rapidement des nouvelles mais aussi des mensonges. Même les journalistes professionnels réputés pour leurs recherches critiques peuvent être piégés. Dans la plupart des cas, cela conduit simplement à des reportages erronés, générant des histoires qui peuvent être considérées comme ridicules, mais peuvent également causer de graves dommages et perdre la confiance de millions de citoyens.

 

L'UE a besoin d'une approche efficace pour répondre à cette tendance en mettant en place une chaîne alimentaire transparente et un système de réglementation évitant les informations fausses. Il est nécessaire de mettre en place une stratégie globale de communication des risques et de renforcer la gouvernance en matière de communication scientifique. Les lobbyistes de l'industrie alimentaire s'inquiètent lorsque plus de transparence est réclamée. Un pas en avant dans la recherche d'un compromis pourrait consister en un «étiquetage du pays d'origine» plus strict, déjà pratiqué en partie en France et en Italie, en tant qu'actions nationales. Pour tout ce qui sera réclamé en ce sens, cela nécessitera finalement des accords si la confiance doit être établie.

 

AGROLAB et ses partenaires participent activement à la mise en place d'outils d'analyse et offrent des méthodes de routine satisfaisantes et efficaces pour les tests d'authenticité et d'origine, pour les matières premières agricoles, les produits d'alimentation humaine et animale.

Si vous souhaitez des informations sur ce qui est déjà possible et sur ce qui reste une vision au moins d’aujourd’hui, n’hésitez pas à nous contacter.

 

 

http://europa.eu/rapid/press-release_IP-19-1030_en.htm

 

 

Author: Frank Mörsberger

Translation: Serge Campagne

 

Contact